Enfants fantômes, un défi pour l’Afrique
DROIT DE SUITE
>> Samedi 20 juillet à 10h30

Enfants fantômes, un défi pour l’Afrique
DROIT DE SUITE
>> Samedi 20 juillet à 10h30

Enfants fantômes, un défi pour l’Afrique
DROIT DE SUITE
>> Samedi 20 juillet à 10h30

Documentaire réalisé par  Clément ALLINE (52’) – 2018
Une coproduction LCP-Assemblée nationale /  La Compagnie des Taxi-Brousse / Canal + Afrique

« Enfants fantômes, un défi pour l’Afrique » a reçu le prix Média 2019 Enfance Majuscule dans la catégorie « documentaire tourné à l’étranger ».

Plus de 230 millions d’enfants à travers le monde sont des « enfants fantômes », sans état civil, non déclarés par leurs parents à leur naissance. 37% de ces enfants vivent en Afrique subsaharienne au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et dans d’autres pays. Aux yeux de la société, ils n’existent pas. Les conséquences sont souvent dramatiques, mariages précoces, travail forcé et de nombreux obstacles pour poursuivre des études, et enfin pouvoir voter.
Ce documentaire nous entraîne à la rencontre de ces « invisibles », leur famille et les autorités locales pour tenter de comprendre les causes de cette méconnaissance de l’état civil et ses conséquences pour l’avenir de ces enfants sans identité nationale qui ne pourront ni poursuivre leurs études, ni voter, ni voyager… Ces enfants sont l’avenir de l’Afrique.


suivi d’un DÉBAT (26’) présenté par Jean-Pierre GRATIEN : ” Quel avenir pour les enfants sans identité ? “
En présence de :

– Anne AVRIL, directrice générale adjointe d’UNICEF France
– Laurence DUMONT, députée socialiste du Calvados, co-rapporteure de la Mission d’information sur les enfants sans identité
– Marie-Reine HASSEN, ancienne candidate à l’élection présidentielle centrafricaine et ancienne épouse du dictateur Jean-Bedel Bokassa
– Sira SYLLA, députée LREM de Seine-Maritime, présidente du groupe d’amitié France-Burundi Rwanda et vice-présidente des groupes France-Sénégal et France-Turquie