Page précédente

Vendredi 22 mai - Soirée spéciale sur LCP  >> Un autre regard sur la prison

À 19H30 >> Retrouvez les meilleurs moments de « DÉCONFINÉS »
DÉ-CON-FI-NÉS ! Lire pour s’en sortir
Présentée par Maïtena BIRABEN (52’) - Production LCP-Assemblée nationale
Durant ces temps de confinement prolongé, l’accès aux livres, à la musique, à l’art... à la culture en général est devenu moins aisé pour les détenus et le personnel pénitentiaire. A l’écart et confinés dans leur cellule, sans parloirs ni activités, les détenus ont été coupés de la société et de la culture. Cette émission animée par Maïtena BIRABEN, a donné chaque semaine – durant le temps du confinement - la parole à des auteurs, des parlementaires, des artistes, des sportifs, des associations et des responsables d’établissements pénitentiaires. Ils ont chacun apporté leur témoignage vif, ému, inspirant, engagé... pour rompre l'isolement et maintenir le lien. Retrouvez les meilleurs moments de cette émission 100% citoyenne.

À 20H30 >> un documentaire INÉDIT
LE GRAND JOUR. De la prison à l’Odéon
Un documentaire réalisé par Guy Beauché. Écrit par Emilie Garcia, avec la participation de Sylvie Nordheim (52’). Une coproduction LCP-Assemblée nationale / Bonne Pioche Télévision, en partenariat avec le Ministère de la Justice - Direction de l’Administration Pénitentiaire, avec la participation de RMC STORY.

Ce document est l'histoire d'un pari insensé, d'une course contre la montre : faire interpréter un texte par des détenus devant 800 personnes dans un des plus prestigieux théâtres de France, le théâtre de l’Odéon à Paris. Trois mois, à raison de 3 séances par semaine, c'est le temps dont dispose Sylvie Nordheim, l'intervenante théâtre au centre pénitentiaire de Fresnes, pour monter cette pièce et faire de ces hommes des comédiens capables d'affonter le regard d'un public averti. Si les détenus qui vont participer à l'expérience ont été "sélectionnés" pour le bon comportement, il s'agit là d'une véritable épreuve pour eux qui n'ont jamais eu l'occasion dans leur vie de monter sur une scène, et qui, pour certains ne maîtrisent pas la lecture, ou l'écriture.
Le film racontent les trois mois de la vie de cette troupe pas comme les autres. Le Grand Jour soulève aussi, en filigrane, la problématique du processus de réinsertion en prison : appliquer une peine en préparant au mieux à la sortie, faire de ces détenus des hommes meilleurs.


page1image22532224

Télécharger le pdf

Partager le communiqué

Photos

Voir plus